CANDIDATER
MENU

CV de commercial : 5 conseils pour une candidature qui fait mouche

Rocket School > Les dernières nouvelles de la station Rocket > Ressources métiers > Commercial > CV de commercial : 5 conseils pour une candidature qui fait mouche

Pour la plupart des recruteurs, le CV reste un passage obligé.

Et c’est un passage difficile : plus d’un recruteur sur deux passe moins de 30 secondes à lire un CV de commercial.

Prêt à relever le défi ?

Dans cet article, vous trouverez tous les conseils nécessaires pour concevoir le CV de business developer parfait.

Conseil 1 : Mettez-vous dans la peau d’un recruteur

Voyez vos candidatures comme une vente.

Votre client, c’est le recruteur.

Et pour comprendre comment les recruteurs raisonnent, rien de mieux qu’une analyse poussée des annonces sur les sites d’emploi.

Lors de cet exercice, je vous recommande plus particulièrement de prêter attention aux éléments suivants :

  • Les compétences souvent demandées (est-ce que certains logiciels, langues ou aptitudes reviennent dans beaucoup d’annonces ?)
  • Le nom des postes les plus recherchés (les recruteurs utilisent le mot business developer ou commercial par exemple ?)
  • Les missions qui sont mentionnées le plus souvent (est-ce que les recruteurs sont intéressés par de la vente pure, de la gestion de compte, des expériences en customer success, etc.)

Tous ces éléments vont permettront de mieux comprendre ce que les recruteurs attendent et ainsi de proposer un CV adapté. Ils vous aideront notamment à choisir le bon titre et à remplir les différentes sections de votre CV avec des éléments pertinents.

Conseil 2 : Choisissez un titre clair

Le titre est la première chose que le recruteur voit de vous.

Il a pour objectif de faire comprendre en une fraction de seconde vos compétences principales au recruteur.

Voici quelques règles simples pour réussir son titre :

  • Il doit être court : le recruteur doit avoir une idée de qui vous êtes en quelques secondes.
  • Il doit être clair : évitez les termes trop techniques ou les formulations hermétiques.
  • Il doit aller droit au but : rappelez-vous que le recruteur va sans doute passer moins d’une minute sur l’ensemble de votre CV.

En panne d’inspiration ?

Voici quelques exemples de titres de CVs de commercial réussis :

  • Commercial sédentaire senior bilingue
  • Directeur commercial expérimenté
  • Commercial spécialisé grande distribution
  • Commercial terrain

Conseil 3 : Pensez à inclure les sections indispensables

Les recruteurs attendent toujours d’un CV qu’il contienne les sections suivantes, quel que soit votre type de profil.

Passons-les en revue.

  • Expériences professionnelles : cette section doit permettre au recruteur de se faire une idée de vos expériences passées et des compétences qu’elles vous ont permis d’acquérir. Il est conseillé de >mentionner vos expériences dans le sens anti-chronologique (vos expériences les plus récentes viennent en premier). Si vous êtes expérimenté et pour éviter que votre CV soit trop long à lire, concentrez votre attention sur les dernières expériences et limitez l’espace pris par vos expériences les plus anciennes.
  • Diplômes et formations : les recruteurs attendent des commerciaux un niveau d’étude de plus en plus élevé. Cette section doit permettre en quelques secondes quel est votre niveau d’études (Bac +2, Bac +3, etc.) et quel type d’études vous avez suivi.
  • Compétences principales : dans cette partie du CV, vous devez préciser les compétences qui font de vous un bon commercial ou un commercial spécialisé. Dans ces compétences, vous pouvez mentionner vos spécialités. Par exemple, contrats grands comptes, négociation de contrats, etc. Vous pouvez aussi mentionner les logiciels que vous maîtrisez s’ils ont un rôle important dans le quotidien du métier. Enfin, pour vous inspirer, vous pouvez regarder les compétences demandées dans les offres d’emploi.
  • Centres d’intérêt (optionnel) : cette partie du CV peut aider les recruteurs à évaluer votre personnalité en fin d’entretien en ouvrant la discussion sur des sujets non directement liés au poste pour lequel vous candidatez. Elle est optionnelle.

Voici à quoi devrait ressembler votre CV une fois complété :

Un exemple de CV de commercial senior

Conseil 4 : Evitez les fautes d’orthographe

Vous pensez que la bonne maîtrise de l’orthographe, c’est vieux jeu ?

Détrompez-vous ! Selon une étude opinionway, plus de la moitié des DRH ont déjà exclu des candidats sur la base de leur niveau en orthographe.

L’orthographe est un critère particulièrement important pour les métiers commerciaux sédentaires où les supports écrits (e-mails, brochures, contrats) jouent un rôle essentiel au quotidien.

Un extrait de l’étude Opinionway

Pour éviter les fautes d’orthographe, suivez quelques règles simples :

  • Vérifiez systématiquement vos lettres de motivation et CV avec un correcteur d’orthographe (MerciApp est pour moi le plus fiable)
  • Demandez à un proche de relire vos candidatures
  • N’envoyez jamais vos CVs juste après les avoir écrits. Prenez le temps de les vérifier ultérieurement à tête reposée.

Conseil 5 : Faites attention à la photo

Une grande partie des recruteurs apprécient les CVs avec photo. C’est particulièrement le cas pour les postes commerciaux en contact visuel (par visioconférence ou sur le terrain) avec les clients.

L’objectif de la photo n’est pas de montrer si vous êtes beau ou belle. Elle est là pour suggérer des qualités au recruteur : dynamisme via une pose assurée, maturité via une tenue professionnelle, positivité avec un sourire, etc.

Pour maximiser l’impact de votre photo, évitez de recycler une photo de votre collection personnelle et faites prendre la photo par un professionnel ou par un proche.

Conseil 6 : Utilisez le format PDF pour partager votre CV

Rappelez-vous : un recruteur est toujours pressé. La personne qui examinera votre candidature n’a aucun temps à perdre sur des problèmes informatiques, notamment lors de l’ouverture de votre CV.

Si le format .doc est assez universellement supporté, je vous recommande d’opter pour un format .pdf.

Ce dernier format présente en effet plusieurs avantages non négligeables.
Il s’ouvre facilement sur la plupart des appareils (ordinateurs et mobiles). Quel que soit l’appareil utilisé ou le système d’exploitation, le CV garde la mise en forme que vous lui avez donnée. Enfin, la plupart des logiciels de traitement de texte permettent de faire un export au format PDF facilement.

Et voilà, vous avez maintenant les clés en main pour écrire un CV de commercial parfait. Bonne chance dans vos candidatures !

Publié le

Articles récents dans la même catégorie :

Dans un univers commercial en constante évolution, la capacité à se démarquer repose sur une maîtrise exceptionnelle des techniques de vente et une connaissance approfondie […]

> Lire l’article
#école de commerce

Les études en école de commerce exigent une organisation sans faille et une maîtrise des outils numériques. Pour exceller dans ces domaines, les élèves des […]

> Lire l’article
#école de commerce #financement

Entrer en école de commerce est un rêve pour beaucoup, mais les frais de scolarité peuvent représenter un véritable obstacle. Heureusement, plusieurs solutions permettent de […]

> Lire l’article